Choix de mon éditeur de code

Visual Studio Code

La première question à se poser dans un premier temps est: pourquoi changer d’éditeur de code ?

Effectivement, j’ai précédemment parlé d’utiliser des outils connus pour mon projet perso. Pourquoi ne pas suivre cette règle pour tous les outils utilisés en y incluant mon éditeur de code ?

La réponse est simple : je ne suis pas 100% satisfait avec mes précédentes expériences.

Voici la liste des prétendants

NotePad++ et Context

Je met ces deux dans le même panier car ils sont pour moi de très bon éditeur de texte que j’ai longuement utilisé par le passé mais que j’ai assez rapidement remplacé par Sublime Text. Je n’ai pas vraiment de commentaire négatif à faire mais peux être que les autres outils sont plus répandu et que j’ai naturellement été influencé. A tord ou a raison, …

Sublime text

Magnifique éditeur, j’étais à deux doigts d’acquérir la licence après une petite période de teste plutôt concluante. L’éditeur est rapide, multi-plateforme, « beau », propose de nombreux plugins et est régulièrement mis à jour. Il dispose d’une bonne visibilité dans la communauté des développeurs ou il est régulièrement mis en concurrence avec Atom. Ce qu’il manque à mon sens est une intégration « parfaite est simple » avec la ligne de commande ainsi qu’une bonne intégration de GIT.

Atom

Il a beau être resté longtemps installé sur mes différentes machines, je ne l’ai que très peu utilisé. Son éviction peut donc paraître sévère, mais il possède pour moi la pire des tares à aujourd’hui : la lenteur à l’ouverture ! Pourtant utilisé installé sur des disques SSD, avec des machines plutôt puissantes, rien n’y fait. La désinstallation de certains modules n’a pas aidé. Mes recherches sur Google ont été fatales à Atom, mettant en exergue mon ressenti. Certes la promesse est belle, mais la lenteur d’ouverture du soft est pour moi rédhibitoire !

Visual Studio Code

Arrivant en fin de test, c’est celui que j’ai retenu pour mon projet perso. Il regroupe pour moins tous les points forts des deux précédents et se targue d’une merveilleuse intégration de GIT et de la ligne de commande. Pour l’instant, il fait réellement mon bonheur pour écrire mon code PHP/Symfony.

Le choix de mon éditeur de code est donc fait : Visual Studio Code